Ville de la Madeleine

Les tribunes du mois de décembre 2018

1ÈRE LIBELLULE
Dans le cadre de sa participation au concours national « capitale française de la biodiversité » qui valorise les actions des collectivités territoriales en faveur de la biodiversité, notre commune s’est vue récompensée par l’attribution d’une première libellule qui vient ainsi saluer son engagement en la matière.

1ÈRE PIERRE (1)
La première pierre du chantier de transformation de la chaufferie Huet a été récemment posée. C’est une première pierre éminemment symbolique, 30 ans après la fin de l’activité de la filature Huet. C’est une pierre de plus dans la démarche municipale de valorisation du patrimoine madeleinois. C’est enfin la dernière pierre de notre « carré magique culturel » déjà composé du Millénaire, du Conservatoire et de la Médiathèque. Pierre angulaire de la diffusion et de l’animation culturelles sur notre commune et même au-delà, le projet de la Chaufferie sera aussi, à son échelle, une pierre dans
le jardin des ennemis de la liberté d’expression culturelle. Rendez-vous dans un an pour l’ouverture au public.

1ÈRE PIERRE (2)
En janvier prochain, le bâtiment voisin de la résidence Les Promenades accueillera un centre d’hébergement pour les femmes victimes de violences conjugales. 15 logements verront ainsi le jour pour permettre aux femmes de retrouver de la sécurité et de la sérénité et ainsi commencer à se reconstruire. Par cette « petite » action locale, La Madeleine est fière d’apporter sa pierre solidaire à une grande cause nationale.

BON ANNIVERSAIRE
Unanimement plébiscitée par les Madeleinois avec une fréquentation supérieure à la moyenne nationale, la médiathèque séduit, petits et grands, depuis son ouverture il y a 5 ans, par ses aménagements, ses collections et la qualité de son accueil. C’est une belle histoire qui s’écrit ainsi depuis la constitution il y a près de 10 ans de la commission extra municipale qui avait précédé sa création.

DÉCROCHE TON PERMIS
Partie du constat que le permis de conduire coûte cher, que trop de jeunes roulent sans permis, et que le permis reste le meilleur sésame vers l’emploi, la Ville a fait le choix, il y a quelques années, de lancer auprès des jeunes Madeleinois un dispositif précurseur de co-financement du permis contre quelques heures de bénévolat. En partenariat avec les auto-écoles, le tissu associatif, les acteurs de l’insertion, et les boursiers eux-mêmes, ce dispositif donnant-donnant vient ainsi responsabiliser les jeunes bénéficiaires.

COMMÉMORATION ET RÉCONCILIATION
Nous nous félicitons de la mobilisation des Madeleinois tout au long de l’année 2018 autour de la commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale. Cette mobilisation a connu un point d’orgue le 11 novembre qui a été l’occasion d’un rassemblement populaire, intergénérationnel et même international avec la participation exceptionnelle de nos amis allemands de Kaarst. À quelques mois du rendez-vous électoral que nous fixe l’Europe, mais aussi du 30ème anniversaire de notre jumelage avec Kaarst, n’oublions pas que l’Europe s’est construite sur la réconciliation franco-allemande et que cette dernière s’est particulièrement appuyée sur les jumelages.


OBJECTIF ATTEINT
La loi fixe aux collectivités l’obligation de compter au moins 6% de personnel handicapé dans leurs effectifs. A défaut de respecter cette obligation, les collectivités sont tenues d’acquitter une contribution auprès du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique. Ce n’est plus le cas pour La Madeleine qui remplit désormais pleinement cette obligation légale. Ce résultat n’est pas le fruit d’une politique de recrutement ciblé de personnes handicapées qui aurait constitué une forme de discrimination positive contraire aux principes de notre République. Il a été obtenu dans le cadre d’une gestion dynamique et maîtrisée des ressources humaines municipales privilégiant toujours les compétences professionnelles pour répondre aux besoins de la commune et de ses habitants.

Bonnes fêtes de fin d’année !

« Vive La Madeleine ! »
Groupe des élus de la Majorité Municipale

vivelamadeleineatgmail [dot] com

Nous voulions vous parler du quotidien, du prix payé pour prendre les transports en commun. Mais notre tribune a été censurée par le cabinet car notre texte « ne traite pas d’un sujet du ressort municipal ». Nous dénonçons ici l’absurdité d’un règlement intérieur rigide qui nous interdit de nous exprimer sur un sujet qui concerne tous les habitants de la MEL, donc aussi les Madeleinois ! Quand la ville fait un partenariat avec Kéolis (Transpole), on en lit des tartines dans le Magdeleine, mais quand nous dénonçons la hausse des tarifs, on veut nous censurer. Nous vous souhaitons malgré tout de belles fêtes de fin d’année.

« Ensemble pour l'avenir de chacun »
Virginie COLIN et Michèle OLIVIER

Sans souffrir d'un trouble des sens oculaire, auditif et olfactif, est-il possible de qualifier le Grand Boulevard de réussite alors qu’il rime avec bruit, pollutions, bouchons et accidents ? Quoiqu'en disent bien trop d’élus, il ne sera plus possible d’utiliser sans limite un véhicule d’une tonne pour transporter un individu de 80kg. Reste qu’à force de tergiverser sur une prétendue liberté individuelle, notre métropole se retrouve dans un nœud inextricable, avec comme premières victimes, ceux qui subissent les pollutions et ceux qui doivent faire face à l’augmentation des coûts de transport.

« La Madeleine, une nouvelle ère, un nouvel air »
Pascal MOSBAH

Novembre 1918, Novembre 2018, 100 ans déjà ! 100ème anniversaire de l’Armistice d’une guerre faisant tant de morts, souvenons-nous de ceux qui ne sont pas revenus. Le devoir de mémoire sert aussi à être réaliste avec notre histoire, restons humbles, par l’hommage aux 4 millions de soldats mort pour la France.

« La Madeleine First ! »
Claude LEGRIS
claude [dot] legris68atgmail [dot] com

Texte non remis